La plupart des parents considèrent que les dessins animés ne sont pas dangereux pour leurs enfants parce que c'est drôle, mignon,et que les personnages ne meurent pas. Selon un chercheur, Dimitri Christakis de l'hôpital pour enfants de Seattle (Washington), c'est justement cette capacité des héros à être écrabouillés et à se relever dans la seconde suivante qui est trompeuse. En véhiculant une fausse impression concernant la violence, les dessins animés ne sont pas sans influencer nos jeunes, surtout les petits garçons. Le chercheur a montré que plus les enfants qui ne sont pas encore en âge d'être scolarisés regardent des émissions violentes, dessins animés, ou sports de contact, plus ils sont enclins à avoir des comportements antisociaux une fois qu'ils vont à l'école: agressivité, désobéissance, tendance à s'attirer des ennuis. Faut-il pour autant supprimer cet accès fantastique à la connaissance et au monde qu'est la télévision? Je ne pense pas cela bien sûr, mais je crois très important qu'un parent remplisse sa fonction correctement et n'abandonne pas l'enfant devant son poste de télé pour s'en débarrasser! Il doit au contraire rester près de lui et commenter les images pour éduquer le cerveau de l'enfant à rester dans la réalité et aux commandes de sa conscience. Sinon , c'est le dessin animé qui prend le contrôle du cerveau de l'enfant!